JOURNAL DE POUSSE ET DE SOINS | JANVIER 2018


Le revoici enfin, le fameux journal de pousse. Le dernier datant du mois d'octobre, une petite mise à jour n'est pas de refus. Il semblerait que ce type d'article vous plaît particulièrement et vous savez à quel point j'aime les rédiger, même si cela peut sembler bien étrange si vous ne connaissez pas le concept de ce type d'article, j'admets. Personnellement cela me permet de savoir où j'en suis au niveau de ma pousse , de mon évolution capillaire et de vous présenter et vous faire découvrir mes soins du moment, au naturel comme toujours.

Le bilan du mois d'octobre était mitigé : mes cheveux étaient fragilisés par certains soins et mon cuir chevelu inconfortable. Cependant la brillance et la souplesse étaient tout de même au rendez-vous. Au niveau de la pousse, le mètre ruban mesurait 88, 89 centimètres.


LA POUSSE DE CES DERNIERS MOIS 


Si je compare les photos ci-dessus avec celles du dernier journal de pousse je ne remarque pas une pousse flagrante mais beaucoup plus de brillance et un aspect plus sains. Cependant j'observe que mes pointes ne sont pas du tout égalisées et sont trop affinées à mon goût, choses que je ne remarque pas forcément à l’œil nu. Une légère coupe s'impose. 

Sans grand étonnement , je mesure 90/91 centimètres contre 88/89 fin octobre. Il s'agit d'une pousse très discrète mais pour ne rien vous cacher j'ai coupé mes pointes courant décembre , visiblement pas suffisamment mais cela explique le peu de centimètres gagnés ces derniers mois.  


LES SOINS QUE J'UTILISE CES DERNIERS MOIS


Pleins de belles découvertes en thermes de soins capillaires ces derniers mois. Pour me laver les cheveux j'alterne entre deux shampoings, voire trois. Le shampoing assouplissant Eco Cosmetics qui vient nettoyer mes cheveux en douceur, les assouplir, les nourrir tout en respectant mon cuir chevelu sensible. Il vient également lisser ma chevelure en lui offrant une certaine légèreté et je trouve que c'est l'effet le plus probant. Je l'alterne avec le shampoing/douche à la sauge bergamote de Rampal Latour qui est lui aussi très doux et respectueux , j'adore son odeur toute fraîche et stimulante de bon matin. 

Afin d'apaiser l'inconfort de mon cuir chevelu (celui-ci a tendance à me démanger et présenter des pellicules) , j'ai utilisé à deux reprises le shampoing à la propolis noire de Ballot-Flurin que j'ai dilué dans celui de Rampal Latour puisque je le trouve très ,même trop liquide. Pour l'instant je n'ai pas vu d'effet d'apaisement flagrant mais je dois avouer que je n'ai pas forcément respecté les 5 minutes de pause. 

Concernant les soins après-shampoing, c'est celui de la marque Eco Cosmetics qui m'accompagne ces derniers mois. Il offre une brillance certaine, protège la fibre capillaire et facilite le démêlage sans alourdir mes cheveux fins. J'aime son efficacité , son odeur douce et neutre ainsi son prix est tellement accessible pour un produit bio de cette qualité que je ne peux que lui tirer mon chapeau. 

Pour finir, le seul soin profond dont mes cheveux ont bénéficié depuis plusieurs semaines est encore à base de poudre. Il s'agit du soin hydratant Phitofilos dont je vous ai parlé dans ce dernier article. Un soin complet à réaliser après-shampoing qui est venu gainer mes cheveux, les protéger, les lisser, les hydrater et plus encore, une véritable merveille que je vous recommande.





Où en est votre pousse ? Quelle est votre routine capillaire du moment ? 

  




3 commentaires

  1. Tu as des cheveux tellement magnifiques !

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour
    Je découvre ton blog qui me plaît bien
    Je suivais le blog de mini avant et très déçue qu il n existe plus
    Je pense avoir trouvé de quoi me consoler ici ))
    J utilise du bio et naturel depuis 3 ans. Je lave mes cheveux aux poudres ayurvediques et shampoing crème weleda pr enfant quand j ai la flemme de préparer mes poudres (j ai 3 enfants lol)
    J aimerais te demander si tu as toujours eu les cheveux longs ? Je n arrive pas à garder ma motivation bien longtemps de les laisser pousser depuis mon carré en 2014 suite à une grosse chute capillaire. Depuis chaque année je craque pour le carré car la longueur aux épaules me pique les yeux. Cette fois je me retiens j ai moi aussi une paire de ciseaux de coiffure donc la tentation est forte. J espère me motiver grâce à ton blog ))

    RépondreSupprimer