3 ALTERNATIVES NATURELLES ET ZÉRO DÉCHET AUX PROTECTIONS HYGIÉNIQUES CONVENTIONNELLES

17 août 2017


Quel plaisir de vous retrouver aujourd'hui pour ce nouvel article. J'avais tellement hâte d'aborder ce sujet avec vous. Comme vous l'avez compris nous allons parler de protections hygiéniques et plus précisément d'alternatives aux protections conventionnelles. Vous avez sans doute déjà entendu parler des dangers des tampons et des serviettes hygiéniques classiques ainsi que leurs compositions introuvables, sinon je vous invite vivement à jeter un œil à ce reportage qui a beaucoup fait parler de lui.

J'ai décidé de passer à des alternatives naturelles, plus saines et réutilisables pour passer outre ces dangers mais également pour une question de confort, de budget et de réduction de déchet. Tout comme beaucoup de femmes, j'avais beaucoup de mal à supporter les serviettes et les tampons classiques qui m'irritaient et m'asséchaient cette zone, très inconfortable. Sans compter les dépense que les protections jetables engendrent sur le long terme ainsi que les poubelles qui se remplissent à vitesse grand V alors qu'il existe plusieurs alternatives afin d'éviter tout cela. C'est ce dont je vais vous parler à travers cet article. 


LES SERVIETTES LAVABLES 


Il s'agit de la première alternative vers laquelle je me suis tourné. Après avoir longuement hésité je me suis tourné un peu à l'aveugle vers celle de la marque Anaé , disponible dans mon Biocoop. 

COMMENT ELLES FONCTIONNENT ? 

Les serviettes hygiéniques lavables s'utilisent de la même manière que les conventionnelles. On y retrouve les petites languettes sur les côtés ainsi qu'une pression pour qu'elles tiennent en place. La plupart des marques proposent différentes tailles de serviettes adaptées aux différents flux. Par exemple pour la marque Anaé on retrouve celles pour les flux légers ( début et fin de règles ) , celles pour les flux normaux et celles pour les flux abondants qui sont également adaptés pour la nuit.

Les serviettes lavables sont spécialement étudiées pour apporter une protection efficace : elles sont composées d'un film étanche et d'épaisseurs en coton molleton absorbant. Le nombre d'épaisseurs varie selon les modèles. Le coton étant biologique, il respecte cette zone sensible tout en laissant la peau respirer.

COMMENT LES ENTRETENIR ? 

Une fois usagers, elles n'iront pas direction poubelle mais nettoyage !  Il suffit de les tremper une dizaine de minutes dans de l'eau froide car l'eau chaude fixe le sang, puis de les passer en machine à laver à maximum 60°C.  Il ne faut pas utiliser de javel ou de produit chloré, ne pas repasser et sécher à l'air libre ou au sèche-linge en cycle délicat. Si toutes les consignes d'entretien sont bien suivies vous pourrez garder vos serviettes hygiéniques lavables plusieurs années. 

MON AVIS 

C'est une alternative qui me tentait beaucoup car j'en entendais beaucoup de bien. J'étais tout de même un peu réticente pour toute la partie entretien. Vivant en couple, je n'étais pas certaine que mon compagnon comprenne le pourquoi du comment, sans être tue l'amour. 

Une fois le pas sauté, j'ai malheureusement été déçu dès mon premier test. L'efficacité est bel et bien au rendez-vous, là n'est pas le souci. Je ne les trouve pas du tout confortables, une sensation d'épaisseur que j'ai du mal à supporter. Et pour couronner le tout j'ai l'impression que ces serviettes ne sont pas du tout adaptées à mes sous-vêtements puisqu'elles ne tiennent pas en place ce qui renforce cet inconfort. Après coup, je regrettes de ne pas avoir pris le temps de me pencher vers d'autres marques.


LA CUP 


Celle-ci vous en avez sans doute déjà entendu parler. Elle fait fureur depuis des années et c'est totalement compréhensible même si dans un premier temps elle peut faire peur , tout comme notre tout premier tampon d'ailleurs. 

COMMENT ELLE FONCTIONNE ? 

La cup est la solution pratique, économique et écologique. Il s'agit d'une petite coupe souple hypoallergique qui respecte les muqueuses vaginales en ne les asséchant pas. Comme pour les serviettes lavables, différentes tailles sont disponibles selon votre flux et votre anatomie. Discrète, invisible sous les vêtements et je dirai même invisible tout court une fois mise en place, elle est tellement confortable qu'on ne la sent pas du tout.

Pour l'utiliser, il faut tout d'abord se laver les mains avec un savon doux puis venir la plier ( plusieurs techniques de pliages sont possibles, à vous de choisir celle qui vous convient le mieux).

source : www.lunacopine.fr

Une fois le pliage réalisé, il faut le maintenir assez fermement et venir l'insérer. Il faut être un minimum à l'aise avec son corps mais comme pour tout je pense que c'est une question d'habitude. Afin de vous aider les premières fois, vous pouvez humidifier votre cup avec de l'eau afin qu'elle glisse mieux. Une fois mise en place, vous pouvez vérifier qu'elle est bien positionnée (elle doit être ouverte correctement ) afin d'éviter les fuites. Vous pouvez ensuite la garder jusqu'à 12 heures grand maximum.

Pour la retirer, un lavage de mains s'impose en premier lieu. Ensuite essayez de vous détendre afin de relâcher vos muscles. Si la base de la coupe n'est pas atteignable, vous pouvez tirer en douceur sur la tige tout en poussant délicatement avec les muscles de votre vagin afin de l'aider à descendre. Pour terminer, décollez le bord de la cup en appuyant légèrement sur la partie inférieure afin d'annuler l'effet ventouse et pour un retrait en douceur. 

Maintenant enlevé, il est temps de la vider directement dans les wcs et de la rincer. Toujours à l'eau froide afin que le sang ne se fixe pas sur la cup. Vous pouvez ensuite la passer sous l'eau chaude et la nettoyer avec un savon doux sans parfum avant de la remettre. À chaque début et fin de cycle, n'oubliez pas de la stériliser avec de l'eau bouillante. 

MON AVIS 

La cup me tentait également depuis longtemps. Je connaissais tous ces points positifs mais je bloquais sur les quelques inconvénients. N'étant pas vraiment à l'aise face au sang , j'ai mis beaucoup de temps à m'y mettre et ce fût une belle bêtise. 

Dès ma première utilisation je n'ai rencontré aucun problème. J'ai réussi à l'insérer du premier coup et elle s'est tout de suite mise en place correctement. Stupéfaite , moi qui pensais que j'allais y passer un moment. Le premier retrait quant à lui m'a été un peu plus difficile, il faut vraiment être à l'aise avec son corps et ne pas avoir peur de tripatouiller cette zone avec vos doigts, même durant vos règles. Personnellement je préfère la retirer sous la douche où je me sens plus à l'aise mais avec l'habitude je ne rencontre aucun souci à le faire ailleurs, à raison d'avoir un point d'eau à proximité ! Et c'est un point qui n'est pas toujours évident surtout lors de déplacements, il faut prévoir son coup en gardant sur soi , par exemple, une petite bouteille d'eau. 

Je vous avoue passer outre ces petits inconvénients tellement la cup est avantageuse. Comme dit précédemment, on ne la sent pas, elle est confortable, elle laisse cette zone respirer tout en étant au sec. Joie ! Il ne faut pas courir aux wcs toutes les deux heures pour la changer et je n'ai jamais eu de fuite avec celle-ci. Elle rend cette période presque agréable , c'est pour dire. Je ne regrette vraiment pas d'avoir sauté le pas.



LES CULOTTES PERIODIQUES


LA découverte ! Ces petites culottes me faisaient de l'oeil depuis longtemps et comme pour tout, j'étais sceptique et avais peur d'être déçu surtout en connaissant le prix. Lors d'un événement, une d'entre-vous m'en a gentiment offert et j'étais aux anges. J'ai donc pu les découvrir et suite à cela j'en directement acheté d'autres tellement le concept m'a séduit.

COMMENT ELLES FONCTIONNENT ?

La marque Thinx propose, entre autres, des culottes périodiques. Celles-ci sont composées d'une ''serviette intégrée'' qui contient un rembourrage de plusieurs couches : 
- la première est très fine et apporte la sensation d'être au sec puisqu'elle est anti-humidité
- la seconde combat les bactéries
- la troisième est absorbante
- la quatrième est antifuite. 

Malgré ces dernières, l'épaisseur est quasiment imperceptible. Le sous-vêtement reste fin ,on a réellement l'impression de porter une culotte classique.

La marque propose plusieurs modèles adaptés à vos goûts, votre mode de vie et votre flux. Elles peuvent tout de même absorber jusqu'à l'équivalence de deux tampons. Pour l'instant j'ai 4 modèles en ma possession.


La Hiphugger est la plus imposante. Elle peut absorber jusqu'à 2 tampons, je l'utilise donc pour la nuit.


Le modèle Sport quant à lui , peut absorber jusqu'à 1 tampon et demi. Il est parfait pour le début ou fin de cycle, lors de flux normaux. 



Le Cheeky est mon petit favori car j'aime beaucoup sa forme presque similaire à un shorty. Il peut absorber l'équivalence d'un tampon. Je l'utilise lors des flux légers à normaux ou en complément de la cup. 


On termine avec le modèle Tong , un petit string à la capacité d'absorption d'un demi-tampon. Celui-ci est adapté en complétement de la cup ou en toute fin de règle.

COMMENT LES ENTRETENIR ? 

Pour les entretenir, il suffit de les rincer à l'eau froide, de les laver soit à la main, soit à la machine en cycle froid, sans adoucissant et de les sécher uniquement à l'air libre. Si toutes ces précautions sont respectées, les culottes Thinx vous dureront des années.

MON AVIS 

Je suis totalement conquise par ces culottes périodiques ! Sincèrement je n'en attendais pas tant. Elles sont ultra-confortables, fines, aucune sensation d'épaisseurs désagréable que l'on peut rencontrer avec les serviettes lavables par exemple. Elles sont douces, respectent cette zone sensible, et surtout elles tiennent leurs promesses. L'efficacité est au rendez-vous. Personnellement je les utilise en début et en fin de cycle lorsque mes règles ne sont pas trop abondantes et également en complément de la cup histoire de me rassurer ( même si je n'ai jamais eu de fuites avec cette dernière) . J'adore cette alternative et je pense sincèrement qu'elle en séduira beaucoup. 

 Profitez de 10$ sur votre commande grâce à ce lien

__________________________________________

J'espère sincèrement que cet article aura pu vous être utile et qu'il vous aura permis de faire de nouvelles découvertes. 




Rejoignez-moi : 
  
 

1 commentaire:

  1. Coucou,

    en ce moment je suis à la recherche d'une alternative pour les serviettes hygiéniques que je supporte de moins en moins (et quel gâchis franchement!).
    Je pensais me tourner vers les serviettes lavables mais j'avoue que tu me tentes grave avec les culottes périodiques! Je vais donc bien réfléchir à tout çà car je ne connaissais pas ce dernier concept!

    Merci pour ton partage!

    Bises

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...